• Hugues-Tournier-Architecte-Urbanisme-Europan10-2013-01
  • Hugues-Tournier-Architecte-Urbanisme-Europan10-2013-02
  • Hugues-Tournier-Architecte-Urbanisme-Europan10-2013-03
  • Hugues-Tournier-Architecte-Urbanisme-Europan10-2013-04
  • Hugues-Tournier-Architecte-Urbanisme-Europan10-2013-05
  • Hugues-Tournier-Architecte-Urbanisme-Europan10-2013-06
  • Hugues-Tournier-Architecte-Urbanisme-Europan10-2013-07
  • Hugues-Tournier-Architecte-Urbanisme-Europan10-2013-08
  • Hugues-Tournier-Architecte-Urbanisme-Europan10-2013-09
  • Hugues-Tournier-Architecte-Urbanisme-Europan10-2013-10

EUROPAN 10

MAITRISE D’OUVRAGE :

EUROPAN

ARCHITECTES :

H.BOITEUX - S.SOUAN - H.TOURNIER

MISSION :

CONCOURS D'IDEES

SURFACE :

NON DETERMINEE

MONTANT TRAVAUX :

NON DETERMNE

PLANNING TRAVAUX :

NON DETERMINE

En réponse aux multiples enjeux d’un site en perte de vitesse (peu d’attractivité démographique, une identité en crise à l’heure d’une reconversion industrielle et l’héritage d’un sol très pollué), nous proposons la mise en place d’un système de murs de soutènement structurants, supports des voiries de dessertes ou de liaisons entre Triel sur Seine et Chanteloup les Vignes.

Ces murs, en modelant une topographie révélée, délimitent des plateaux qui épousent les courbes du massif. Les murs deviennent des liens dans la ville, délimitant en les traversant des plateaux topographiques urbanisables. La superposition d’une grille foncière de 9m de large à ce système dessine un maillage parcellaire maîtrisé, sur lequel l’implantation bâtie disposera d’une orientation, d’un rapport au sol, au paysage visuel, au climat ; mais aussi à l’économie puisque la variété des surfaces des parcelles proposées seraient à même d’intéresser différentes catégories de population. Le mur devient support de construction et donc d’usage. Collectifs, individuels, bâtiments tertiaires, commerces s’implantent sur le mur, générant une intensité urbaine entre villes, recomposant les rapports qui s’étaient établis entre Triel et Chanteloup, mais aussi entre le massif de l’Hautil et la Seine, et plus encore entre les habitants du lieu.