• Hugues-tournier-architecte-maison_boussac-2018-1
  • Hugues-tournier-architecte-maison_boussac-2018-2
  • Hugues-tournier-architecte-maison_boussac-2018-3
  • Hugues-tournier-architecte-maison_boussac-2018-4
  • Hugues-tournier-architecte-maison_boussac-2018-5
  • Hugues-tournier-architecte-maison_boussac-2018-6

Maison Boussac

MAITRISE D’OUVRAGE :

Client privé

ARCHITECTES :

TOURNIER Hugues

MISSION :

Etude de faisabilité

SURFACE :

113 m²

MONTANT TRAVAUX :

NC

PLANNING TRAVAUX :

NC

Le projet consiste en l’étude de la réhabilitation d’une maison individuelle à Boussac. Les travaux dans le bâtiment seront réalisés sur 3 niveaux. Tous les matériaux utilisés permettront à la maison de s’insérer harmonieusement dans le paysage. Deux versions ont été proposées à notre client. La proposition de la première variante est basée sur le fait de relier les deux bâtiments existants : la maison et la grange. L’extension s’établit dans la prolongation de la maison existante au sud et se trouve décalée du volume existant au nord pour donner l’accès à l’ensemble des espaces. L’extension se démarque par son aspect contemporain : murs béton, hautes fenêtres, toiture terrasse. A l’avant de la parcelle, la façade en béton marque l’entrée piétonne de la maison, la casquette accueille autant qu’elle permet la gestion de l’ensoleillement. La grange abrite aussi, au nord, la chambre d’amis/salle de jeux. L’entrée de la grange au nord a été en partie démolie pour apporter plus de lumière à la terrasse. Une verrière en toiture permet d’éclairer la chambre d’amis/salle de jeux. La grange et l’espace de vie sont placés à proximité pour créer un lien direct entre les deux. La seconde proposition a pour principe d’ouvrir largement l’espace au nord et d’intimiser les espaces de vie en ouvrant la vue vers le nord. Cette variante est composée de divers matériaux tels que le béton, la pierre, le bois et l’acier Corten. L’ensemble se compose d’une succession d’espaces plus ou moins fermés. L’extension est accolée à la partie nord de la maison existante. Aucune intervention n’est faite sur la grange. L’extension est, ici aussi, réalisée en toiture terrasse. Cette variante permet de lier davantage les espaces entre eux pour les mettre côte à côte et non pas en enfilade.