• hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-16
  • Hugues-tournier-architecte-maison–onetleglise-2015-08
  • hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-14
  • Hugues-tournier-architecte-maison–onetleglise-2015-06
  • hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-15
  • Hugues-tournier-architecte-maison–onetleglise-2015-07
  • hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-17
  • hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-18
  • hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-19
  • hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-20
  • hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-21
  • hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-22
  • hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-23
  • hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-24
  • hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-25
  • hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-26
  • hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-27
  • hugues-tournier-architecte-maison-onetleglise-2015-28
  • Hugues-tournier-architecte-maison–onetleglise-2015-09

MAISON ONET L’EGLISE

MAITRISE D’OUVRAGE :

Client Privé

ARCHITECTES :

TOURNIER Hugues

MISSION :

MISSION COMPLETE

SURFACE :

240 m² + annexes

MONTANT TRAVAUX :

NC

PLANNING TRAVAUX :

NC

crédit photographique : TOURNIER Hugues

Le projet situé à Onêt l’Eglise, en cœur du village, se base d’abord sur des constructions existantes mais également sur la création d’extension.

Ce projet destiné à l’habitation demande de respecter une cohérence architecturale entre les bâtiments existants et les bâtiments à créer.

La Grange existante au sud, trop haute, crée une oppression dévalorisant ce beau terrain. L’écriture de la toiture originelle à coyaux sera retrouvée pour re-penter et retrouver de la lumière sur le terrain.

Cette grange apporte de l’intimité au site, crée la couture avec le cœur du village et amorce le projet de construction.

Le volume des chambres appuyé sur l’angle Nord Ouest de la grange permet de mettre à distance les pièces de vie, optimisant les apports solaires.

La variété de parcours entre les intérieurs et les extérieurs exprime la fluidité et la lisibilité de l’organisation de la maison. Les lieux de vies sont autant définis par les pleins (volumes pierre, volumes bétons), que par les vides (terrasse, coursives, jardins, piscine)

En cœur de parcelle: la piscine, les terrasses et les jardins trouvent une intériorité entre les chambres, le salon et la grange.

Les volumes monolithiques pierre sortent du sol pour délimiter les espaces.

L’horizontalité trouvée permet une implantation intimiste en limite de voie publique

Les vitrages et ouvertures au sud apportent la lumière et créent les liens entre l’intérieur et l extérieur.